Lorsque j’ai entraperçu un détail de ce pull sur le compte Instagram de Lilofil, j’étais déjà conquise. Alors vous pensez bien que lorsque l’appel au test a été lancé j’étais tout de suite candidate !


Le pull Oreti est un pull ample et blousant, assez court, qui présente un motif de torsades tout de long des manches absolument sublime.

 

Oreti1

 

Modèle : Oreti de Lilofil - patron PDF au prix de 6.90€

Laine : Mérino singles de La Fée Fil (100% merino, 360 m/100g) - 23€ par écheveau. Hobbii Super Kid Silk (70% mohair de chevreau / 30% soie , 195 m/25g), 8.50€ par pelote

Coloris : "Ecaille de Sirène" et "23 / Peacock"

Quantité utilisée : 3 écheveaux et 5 pelotes

Taille réalisée : S

Modifications : -

 

Le modèle se tricote en deux fils (fingering + mohair) pour une équivalence d’épaisseur DK. J’ai tricoté la taille S pour mon 36 ou 86cm de tour de poitrine, ce pull se portant avec une aisance recommandée de 20 à 25 cm.


Pour le tricoter j’ai utilisé une laine fingering que j’avais dans mon stock : la mérinos single de La Fée Fil en coloris « écaille de sirène ». J’avais précédemment utilisé cette laine pour tricoter le modèle Astrantia de Marie Amélie Design, mais le pull final était trop grand et de plus le rendu des noppes ne me satisfaisait pas du tout avec ce fil single (qui est un fil mèche). J’avais donc détricoté ce pull qui attendait le projet parfait !

Oreti4


Je l’ai associé avec le fil Kid Silk de Hobbii, en coloris « 23 » ou « peacock », un très beau bleu/vert. C’est la première fois que je tricote un fil de la marque Hobbii et je suis absolument conquise par cette qualité ! Comparé à d’autres fils mohair de composition semblable que j’ai précédemment utilisé (de teinturières indépendantes ou même Drops), je le trouve légèrement plus fin et moins poilu ce qui donne un rendu final au tricot moins « lourd » et moins poilu. Je pense que dorénavant c’est le fil que je choisirai pour tricoter en double avec une autre laine.

 

Oreti3


Ce pull se tricote en rond du haut vers le bas, les augmentations sont faites dans les raglans, et on démarre très rapidement les motifs torsades sur les manches (qui sont symétriques, chaque manche a son propre diagramme). Une fois la hauteur suffisante atteinte, les manches sont séparées du corps puis mises en attente pour être tricotées l’une après l‘autre une fois le corps fini.

 

Oreti2


Comme lors de mes précédents tests pour Lilofil, j’ai trouvé les explications très claires : j’ai personnellement suivi le diagramme pour les torsades mais elles sont également décrites rang par rang.

Je suis absolument ravie de ce pull ! J’aime à la fois, la forme, la couleur, la texture et j’ai également pris beaucoup de plaisir à le réaliser !