J'ai mis longtemps à me décider à coudre ce patron de blouse Milan, et après avoir réalisé une version manches courtes je me suis lancée dans une version manches longues.

Pourquoi avoir autant attendu ? Parce que j'avais peur de ne pas assumer le dos échancré, et après avoir porté avec plaisir ma version printemps été j'ai tenté cette version manches longues en viscose Atelier Brunette : et je ne regrette pas j'adore cette association patron/tissu !

milan4

J'ai cousu une taille 36 pour mon 36 habituel, même si en me référant au tour de poitrine du tableau de la marque je me situe entre les tailles 36 et 38.

J'ai utilisé 1m20 (ou 1m30 maxi) de tissu en 140cm de laize pour cette version manches longues dans ma taille, et j'ai même eu assez de tissu pour réaliser les parementures encolure et poignets dans le tissu principal.

 

Modèle : Milan de Anne Kerdiles Couture - patron PDF 9.50 € ou 15€ pochette

Fournitures :

version manches longues avec volant: 1m30 environ de viscose Shine Night de Atelier Brunette en laize 140 (19.90€/m)

Taille réalisée : 36

Modifications : aucune

milan2

 

Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières lors de la réalisation de la blouse, même si a postériori je me dis que la pince poitrine mériterait d'être légèrement remontée. En revanche à l'usage je ne suis pas très fan des parementures de bas de manches, qui sont certes très élégantes mais peu pratique : ellees sont entoilées et crèent de l'épaisseur sur le bras au niveau du coude, et on tendance à remonter surtout si je porte un gilet par dessus. Pour information su rmes versions suivantes j'ai fait un bas de manche classique avec ourlet.

Coté détails, j'aime beaucoup l'option volant et les têtes de manches froncées.

Pour éviter que la parementure d'encolure ne se retourne vers l'extérieur, j'ai fait une sous-piqure de maintient dans la marge de couture et fixé la parementure au niveau des coutures d'épaules (je couds ensemble les marges vêtement et parementures au niveau des marges de couture). J'ai égalment fait un point invisible devant et au dos pour maintenir, même si je trouve que cela se voit un peu...

Pour le tissu, je suis très contente de cette viscose Atelier Brunette qui se coud très bien même sans amidonnage préalable, et qui ne se froisse presque pas. En revanche elle s'effiloche beaucoup et il est indispensable de surfiler les coutures pour éviter qu'elles ne se défassent a fur et à mesure des lavages (cette mésaventure m'est arrivée pour ma blouse Envol de Atelier Scammit cousue dans la même viscose).

milan3

 

Et finalement je me suis bien faite à ce dos dégagé, je suis même ravie de l'effet très féminin et du petit coté original qu'il apporte à ce basique de ma garde-robe !